Cantaron (06340) est une petite commune située dans le département des Alpes-Maritimes de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, entre Contes et Nice. Etalée sur 750 ha, elle est composée de nombreux hameaux. Sa population est de 1370 habitants. 

MAIRIE OUVERTE AU PUBLIC DU LUNDI AU VENDREDI UNIQUEMENT DE 8h30 A 12h00

COMMEMORATION DU 29 08 2020

DISCOURS 29 AOÛT 2020

 

Nous traversons depuis plusieurs mois maintenant une crise sanitaire mondiale sans précédent qui nous oblige à adopter des comportements inhabituels, à annuler certaines manifestations et qui perturbe grandement les relations humaines déjà mises à mal par ailleurs.

 

Mais aujourd’hui, 29 Août 2020,

Madame la Députée,

Mesdames et Messieurs les Elus,

Mesdames et Messieurs les représentants des autorités civiles et militaires

Mesdames et Messieurs les représentants des associations patriotiques,

Mesdames, Messieurs,

Aujourd’hui nous sommes là !

 

Nous sommes là parce que nous avons, comme je le disais l’an dernier ici même, le devoir que la flamme du souvenir ne vacille jamais.

 

Cette main derrière moi, cette main de 6 mètres de haut, cette main qui sort de terre, qui n’est pas en pierre car elle est vivante, ce symbole de la liberté et de la fraternité nous rappelle chaque jour que des hommes et des femmes ont combattu, ont tout perdu certains même leur vie pour notre Liberté. Ils avaient choisi la voie de la dignité face à la barbarie.

 

Dans notre vallée, la résistance fut très active et a payé un lourd tribut. 575 martyrs, fusillés, morts au combat ou en déportation. Ne l’oublions pas !

 

Prenons garde à bien perpétuer la mémoire de ces combattants de la Liberté. Certes, cela paraît de plus en plus difficile au fil du temps qui passe car les témoignages vivants de ces périodes charnières de notre histoire sont de plus en plus rares, mais il faut le faire, nous le leur devons.

 

C’est pourquoi, aujourd’hui rassemblés dans le souvenir devant ce monument intemporel, je voudrais m’adresser aux plus jeunes et leur dire de ne jamais renoncer, les appeler à être fidèles à ce sentiment d’unité, cet idéal de liberté, d’égalité et de fraternité.

 

Leur dire que rien n’est impossible et que l’audace, la volonté, le courage permettent tout

Leur dire que c’est avec confiance qu’ils doivent regarder l’avenir pour bâtir ce monde de justice auquel on aspire tous

Leur dire d’être solidaires, vigilants pour faire barrage au mépris, à la haine de l’autre

Et les appeler à porter toujours et partout les valeurs de notre République.

 

Je vous remercie de votre attention.

Samedi 29 août 2020 à 19H, comme tous les ans depuis bien des années, au monument de la Résistance (La Main du Rond Point) avait lieu la commémoration du 75ème anniversaire de la libération des Paillons en hommage aux résistants.

 

En présence du maire, Gérard Branda, notre députée Alexandra Valleta Ardisson nous avait fait l'honneur de sa venue, ainsi que de nombreux autres maires et élus de la vallée.

 

Cette cérémonie fut un moment de recueillement en souvenir de nos héros de la résistance.

 

Un peu moins d'habitants que les autres années, le temps pluvieux et les conditions sanitaires n'incitaient pas au déplacement.

 

De nombreux porte-drapeaux étaient présents,

Deux musiciens de la ville de Nice étaient là aussi, trompette et tambour pour jouer la Marseillaise et les sonneries.

Merci à tous pour la réussite de cette cérémonie tellement importante.

 

Rappel de l'Histoire du monument de la résistance à Cantaron:

Une oeuvre dont tous les protagonistes ont raison d'être fiers.

Ce monument de la Résistance a été inauguré le 3 novembre 2007.

Il représente la main gauche, la main du coeur, une main forte, volontaire et lumineuse.

Main symbolique, ouverte, tournée vers le ciel. tendue vers l'espoir et l'avenir. Symbole de la liberté et de la fraternité.
Grande main de 6,50m de haut dont le poids atteint les 2,8 tonnes.

Cette oeuvre a été dessinée par le décorateur concepteur Charles Bovari et réalisée par le constructeur contois, Modeste Casoni, avec le concours de maîtres ouvriers et de l'entreprise PAAL, Alain Scaramozzino; sous le contrôle de l'architecte, Eric Kegel.